Image d'entête de l'article

Marco Moustache

Salut Marco Moustache comment ça va ?

 

Super bien ! Et toi ?

 

C’est quoi ce pseudo Marco Moustache, tu l’as chopé où ?

 

D’abord il y a eu ce concert fatidique. Ce concert au cours duquel j’ai dessiné une moustache sur mon visage en guise d’introduction d’une chanson ; chanson dans laquelle je faisais parler un violeur… La moustache a fait débat tout le reste de la soirée ! Je ne m’attendais pas à une telle réaction pour un simple trait de maquillage, j’ai donc décidé de garder cette moustache et de trouver un prénom masculin pour aller avec le nom « Moustache ». « Marco » sonnait bien… et en plus j’étais une grande fan du groupe FFF dont le chanteur s’appelle Marco Prince.

 

Question indiscrète c’est quoi ton prénom ?

 

Je m’appelle Emilie… oui on me le chante encore souvent !

 

On parle un peu de ton dernier album « Autopsie d’un poil rebelle » titre un peu barré mais comment est-il né, l’inspiration tout ça.

 

Je ne sais pas parler d’inspiration ! Il y a un engagement féministe et une tendance générale à la rébellion qui est très assumée. Il y a une recherche esthétique, au sens large du terme, évidemment et la recherche de décalage entre le fond et la forme… C’est un long travail pour exprimer une idée ou un sentiment qui ont amené une réflexion. Quant au titre de l’album c’est le fruit d’un fou rire dans un train avec l’amour de ma vie !

 

T’es une très grande créatrice artistique, tu manies les mots super bien. Quelles sont tes influences musicales ?

 

J’aime la musique de Wagner à Tigran Hamasyan en passant par Colette Magny, NTM et Carole King… C’est bien le bordel !

 

Ton leitmotiv de tous les jours …

 

Mon café !

 

Tes styles musicaux préférés …

 

Les surprises ! C’est ce que j’aime quand je découvre un.e artiste.

 

Noir ou blanc ?

 

Je suis pour qu’on laisse les zèbres s’habiller comme ils veulent !

 

Imagine deux secondes qu’un mauvais génie t’enlève le fait d’être une artiste tu choisis quoi comme autre profession ?

 

Je ne suis vraiment pas sûre de survivre à ça ! Mais prof probablement…

 

Qui s’occupe de la composition de la musique pour tes textes ?

 

Moi ! J’étais pianiste, compositrice et arrangeuse bien avant de prendre un stylo pour écrire des textes ! Sur l’album il y a des titres co-composés ou co-arrangés mais généralement j’ai besoin d’être dans une bulle pour créer. Et surtout le sens de la musique doit être puisé dans le sens de chaque mot.

 

Je prends la chanson Jolie Robe, c’est fou à des moments on te confondrait avec Barbara, c’est subtile c’est léger. Influence ou pas ?

 

Et bien pas du tout ! Mais c’est un très très beau compliment !

 

J’ai un gros coup de cœur pour ta musique franchement ça fait un bien fou de t’écouter. C’est quoi ta chanson préférée dans l’album ?

 

Oh c’est dur ! J’ai horreur de m’écouter ! Mais la plus belle histoire c’est l’écriture de « Avec nos fraises et nos couteaux ».

 

Un endroit pour déconnecter total

 

Peu importe l’endroit tant que j’ai le temps.

 

Une musique pour te réveiller et pour danser toute la nuit

 

Pour me réveiller Bill Evans et pour danser toute la nuit Funkadelic.

 

Ce que je peux te souhaiter aujourd’hui pour demain

 

Bonne piscine parce que demain je vais à la piscine !

 

Tu aimerais nous parler de ton clip participatif ?

 

Avec plaisir ! Jusqu’au 13 décembre tout le monde peut se rendre sur mon site internet pour m’envoyer une vidéo sur les thèmes suivants : voyage, trajet, trajectoire, mouvement et on fera un clip avec toutes les vidéos reçues.

 

Si je te dis voyage tu me dis ?

 

Je fais mon sac et j’arrive !

 

Marco Moustache je te laisse le mot de la fin

 

Et si on finissait sur un grand BONJOUR ? Ce serait quand même plus rigolo qu’un bête au revoir…

 

Merci beaucoup et sincèrement tout le bonheur du monde pour la suite.

 

Mais merci à toi !

Crédit photo : Franck Houdoire

Partager: