Image d'entête de l'article

Premier album "The New Me" signé Neight Music

Salut Loric comment tu vas ? Très bien, merci ! Pas encore malade donc tout va bien.

Alors premier album à ton actif ! ça fait quoi d’être un artiste ? C’est cool de voir ses tracks sur spotify et toutes les autres plateformes. Mais ça ne change pas ma façon de voir les choses, surtout à cette petite échelle. Je me suis toujours senti comme je me sens maintenant, que les gens me voient comme artiste ou une personne lambda. C’est surtout un achèvement personnel après des centaines d’heures seul dans mon studio à passer mes émotions en musique.

Raconte-moi comment est née l’envie de faire un album. Je crois qu’au début j’ai commencé à faire deux ou trois chansons dans mon coin à côté de celles que je faisais pour mon groupe. C’était un style un peu différent avec une signature qui me correspond et je me suis dit que j’allais les garder pour moi, sans vraiment savoir ce que j’allais en faire. Ensuite, on a peu à peu arrêté avec le groupe comme on avait tous des chemins différents et c’est à ce moment-là que je me suis retrouvé seul à faire de la musique. Au bout d’un moment je me suis dit : Neuf chansons c’est bien, mais il faut que je me mette une limite alors j’ai fait un premier album. Mais actuellement j’ai déjà environ une dizaine de chansons pratiquement terminées. Il fallait juste que je coupe à un moment donné pour ne pas en publier 20 d’un coup. Je n’ai pas fait les tracks exprès pour l’album avec un objectif précis, c’est venu tout seul.

Comment est venue l’inspiration pour l’écriture des textes de tes titres ? Ça va sembler un peu égocentrique mais c’est moi. Mes émotions, pensées, opinions. Je suis quelqu’un d’assez solitaire et en plus en étant seul dans mon studio, je n’avais pas tellement d’autres sujets d’inspiration. Autant je compose « facilement », autant j’ai parfois de la peine à écrire les paroles. J’ai plusieurs tracks instrumentales récentes qui sont restées sans paroles soit car je n’en étais pas satisfait, soit parce qu’elles ne m’inspiraient pas pour des paroles. Par contre dans l’album je n’en ai pas mis une seule de côté, tout celles que j’ai commencées sont dans l’album. La musique a toujours été mon moyen de communication si je peux dire ça comme ça. Je parle peu alors je le chante. Quand je dis « je » dans les paroles, c’est vraiment un « je » personnel, pas pour raconter une histoire.

T’es plus reprise ou composition perso ? Clairement compositions. J’ai toujours aimé créer, inventer, imaginer et occuper ma tête. Alors quand je compose c’est parfait pour moi. Mais j’aime aussi beaucoup faire des reprises en acoustique ou alors les enregistrer et les publier sur youtube comme j’ai déjà fait plusieurs fois. Mais j’essaie toujours d’apporter ou de modifier quelque chose dans l’instrumental. Si on regarde la dernière reprise de « Billie Eilish – No Time to Die » que j’ai publiée sur youtube, je n’ai quasiment rien repris de l’instrumental original. J’ai changé les sons, la dynamique, rajouté des riffs de guitare qui n’existaient pas du tout. On va dire que j’aime « recomposer » la chanson quand je fais un instrumental complet pour qu’elle me corresponde. Par contre je n’aime pas trop changer la voix principale car on perd l’élément principal. Personnellement quand quelqu’un reprend une chanson en faisant des tonnes de fioritures, ça me dérange beaucoup. Mais c’est un avis.

Pourquoi avoir intitulé ton album comme ça ? The new me ? C’est le titre de la première track que j’ai finalisée. La chanson parle de beaucoup de choses mais le titre est resté car ça faisait aussi la rupture entre la musique que je faisais avec mon groupe et celle que je fais seul. Je n’ai pas vraiment de belle explication à fournir pour cette question, il faudra aller écouter la chanson pour comprendre.

Parle-nous de ton parcours en tant qu’artiste, comment tu t’es fait connaître, ta première scène etc etc Comme je ne suis pas connu, cette partie de la question va être assez vite réglée. Sinon j’ai commencé la guitare classique vers neuf ans au conservatoire à Bulle. J’y ai appris les bases pendant deux ans mais je voulais faire de l’électrique. Alors j’en ai fait avec un premier prof pendant deux ans. Ensuite il a dû arrêter pour des raisons personnelles et je me suis retrouvé à apprendre la guitare avec Michel Kuhn, qui a aussi appris à Paul Plexi. Avec lui j’ai vraiment énormément progressé. J’ai aussi commencé à chanter, jouer du piano, de la basse et de la batterie. Ma première scène, c’était à la présentation de l’école de musique. À la base, j’étais juste sensé jouer mais Kuhn m’avait entendu chanter je ne sais plus comment et m’avait dit que je devais chanter à l’audition. J’étais passé tout à la fin et plusieurs personnes étaient venu me dire qu’ils avaient beaucoup aimé et que je devais continuer de chanter. Alors je chante. J’ai aussi fait de la musique au CO avec Lionel Chappuis et Gjon’s Tears. Ensuite il y a eu mon groupe « Dustmoon ». Et maintenant j’ai mon studio au sous-sol et je fais que ça.

Neight, c’est un artiste qui rêve de paillettes ou un artiste qui garde les pieds sur terre ? Les deux. Si je pouvais vivre de ce que je fais ça serait incroyable. D’ailleurs je lance un appel à tous les gentils et généreux mécènes qui liront ces lignes. Si vous aimez ce que je fais, j’attends votre aide. Mais j’espère que quoi qu’il arrive l’un ira toujours avec l’autre.

Sans réfléchir si je te dis une chanson pour s’évader :Je ne sais pas trop. En général quand j’en écoute, c’est plutôt pour m’enfoncer que pour m’évader. Du coup je vais dire Mike Shinoda – Over Again

 une chanson pour faire la fête  à l’apéro : Jonas Blue – Rise après : Macklemore & Ryan Lewis – Can’t Hold Us

 la meilleure chanson pop de tous les temps The Script – Hall of Fame

 la chanson de ton enfance : Bon Jovi – Living on a Prayer ou Michael Jackson – Beat it

 Dans ta vie, il faut prendre tout au sérieux ou pas ? Je suis très, très, très peu sérieux. Donc non.

 Ce que je peux te souhaiter aujourd’hui pour demain ?Alors pour le moment la santé pour mes proches et moi.

Et pour plus tard, le bonheur. Que ce soit en musique ou non. C’est quelque chose de très simple, mais tellement compliqué à appliquer. Je sors une nouvelle chanson le premier avril qui est disponible à l'achat et streaming sur toutes les plateformes. 

Merci pour cette interview je te souhaite une belle continuation musicale. Merci

Partager: